Twitter
Linkedin

Une ancienne carrière réhabilitée en parc naturel sur la commune de Oupeye

Le bureau Scheen demande un permis pour réhabiliter le site de l’ancienne carrière du Boyou en un parc naturel… AFP Pro Management (Pascal François) a modéré une soirée d’information préalable destinée à présenter le dernier avant-projet. Cette soirée s’est tenue à Heure-Le-Romain le mercredi 19 février 2020.

L’avant-projet.

L’ancienne carrière de craie est fermée depuis 2013. A Heure-le-Romain, ce site privé est souvent fréquenté, notamment par des bikers. Et sa falaise de 40 mètres est considérée par beaucoup comme réellement dangereuse. Il existe des risques avérés d’effondrement.

Par ailleurs, en termes d’insalubrité, on constate que des personnes y abandonnent parfois leurs déchets.

Mais la carrière abrite des crapauds calamites et des hirondelles de rivage. Il est reconnu comme site de grand intérêt biologique par la Région wallonne. La commune d’Oupeye souhaite elle sa sécurisation et son aménagement…

Le projet qui a fait l’objet d’une RIP le 19/02/2020 est donc basé sur un parcours didactique naturel. Les détails avec Mathieu Scheen, l’auteur du projet de réhabilitation: « Sur un terrain de 10 hectares, on projette en effet de créer un parc naturel didactique. Didactique pourquoi? Parce qu’il y aura plusieurs typologies de faune et de flore à différents endroits sur le site. On va retrouver des zones plutôt sèches, des zones plutôt humides, des morceaux de falaise un peu plus stables qu’on va préserver, notamment pour les hirondelles de rivage. On va donc recréer toute cette dynamique autour de la biodiversité avec des chemins qui seront ouverts aux promeneurs, aux riverains, au tourisme, aux écoles aussi pour faire, imaginons, des après-midis classes vertes, avec toute une série d’objets qu’on pourra lire, regarder. On aura des observatoires, notamment, pour observer les oiseaux. On aura évidemment quelques bancs pour que les gens puissent pique-niquer s’ils le veulent, des jeux plutôt naturels en bois pour les enfants, une zone de stationnement qui va s’intégrer pour les visiteurs et on s’inscrit dans tout ce réseau de mobilité douce qui est déjà existant à la base sur les hauteurs du site ».

A propos d’une RIP … 

Les réunions d’informations préalables (RIP) doivent permettre au demandeur de présenter son (avant) projet. Elles permettent aussi au public de s’informer, d’émettre ses observations et suggestions concernant le projet
Lorsqu’une évaluation des incidences est recommandée, la RIP est le moment pour mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans cette étude et de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur.

Besoin d’un modérateur? Contactez-nous à am@pascalfrancois.pro ou 0495 822 002